Le Resvératrol, membre de la famille des polyphénols, est utilisé depuis des décennies comme molécule antioxydante. Cette molécule est présente chez de nombreuses espèces végétales dont le raisin noir, les cacahuètes, le pin et la renouée chinoise (Polygonum Cuspidatum). Le Resvératrol est synthétisé par les plantes en réponse à un stress lors d’une exposition aux UV ou une attaque fungique. Son rôle en santé s’est affirmé lors de la mise en avant du « french paradox ». A ce titre, le resveratrol est un excellent cardio protecteur. Mais il possède également d’autres propriétés souvent peu connues et peu exploitées. Au cours de cette conférence nous découvrirons donc la face cachée de cette molécule.
Ainsi nous présenterons le resvératrol comme le seul antidote naturel efficace contre certains polluants environnementaux tels les hydrocarbures, PCB, particules diesel, fumée de tabac ou encore les pesticides. Cette propriété est due à l’effet du résvératrol en tant qu’antagoniste compétitif du récepteur aux hydrocarbures (dont les agonistes sont les polluants cités ci-dessus). Le resvératrol est aussi un excellent anti-inflammatoire qui inhibe les principaux moteurs de l’inflammation. Associée à cette action anti-inflammatoire, il existe un effet antalgique puissant qui a fait l’objet de diverses études scientifiques.
Si le Resvératrol possède de superbes propriétés pharmacologiques, sa biodisponibilité est toutefois quasiment nulle. En effet, les études de biodisponibilités indiquent clairement que le resvératrol en poudre (comprimé, gélule…) est très faiblement biodisponible. La molécule est absorbée au niveau du duodénum et du jéjunum, puis subit un cycle de métabolisation entéro-hépatique très fort, conduisant à une élimination de la molécule du corps en moins d’une heure !
Notre laboratoire a mis au point une forme galénique qui augmente considérablement sa biodisponibilité et permet donc à cette molécule d’être très efficace sur le plan de la prévention et de la thérapie.
Après la mise au point de cette galénique innovante, notre laboratoire a utilisé cette molécule dans le diabète de type 2. Cette pathologie, causée par des facteurs environnementaux comme les pesticides (notre laboratoire s’est impliqué dans cette démonstration) ou d’autres facteurs comme des régimes hypercaloriques, est la conséquence d’une modification de la flore intestinale. Une augmentation des bactéries Gram- inflammatogènes est responsable d’une inflammation, elle-même à l’origine d’une mauvaise réponse à l’insuline. Notre laboratoire a démontré que le resveratrol tue les mauvaises bactéries inflammatoires de la flore intestinale à l’origine de l’installation du diabète et permet au colon de sécréter à nouveau naturellement une hormone intestinale régulant la sécrétion d’insuline. Ceci se traduit donc par une amélioration de la tolérance au glucose chez le patient diabétique.
Nous avons aussi utilisé de la curcumine en association au resvératrol. En effet, la curcumine, un autre polyphénol, est connu comme étant anti-inflammatoire et améliorant l’état du diabétique de type 2. Nous découvrirons au cours de cet exposé des surprises inattendues qui susciteront de belles discussions !

Dimanche 12 mars

14h30 (Durée : 1h00)

Auditorium

Voir aussi pour ""

Conférence

Conférence Plénière « Cholestérol, ami ou ennemi »

Vendredi 10 mars

18h00 (Durée : 1h00)

Auditorium

Conférence

Spectacle « Sens & Expérience »

Vendredi 10 mars

19h30 (Durée : 2h00)

Auditorium

Conférence

Conférence Plénière « Les Mécanismes de la faim »

Samedi 11 mars

9h00 (Durée : 1h00)

Auditorium

Facebook